back.png

Ve. 03

Fév. 2017

19h —

Iphigenie à Splott

Lecture-spectacle

De Gary Owen

Effie habite à Splott, un quartier de Cardiff, la capitale du Pays de Galles, touché par la désindustrialisation, le chômage et la paupérisation. Effie, c’est le genre de fille qu’on évite de regarder dans les yeux quand on la croise dans la rue, qu’on se permet de juger l’air de rien.

Effie, on croit la connaître, mais on n’en connaît pas la moitié. Tous les lundis, elle se jette dans une spirale d’alcool, de drogues et de drames, et émerge au bout de trois jours d’une gueule de bois pire que la mort pour mieux recommencer. Et puis, un soir, l’occasion lui est offerte d’être plus que ça.

 

S’inspirant du mythe grec, Gary Owen invente une Iphigénie d’aujourd’hui, combative, drôle et furieuse, pour parler des classes sociales les plus meurtries par les coupes drastiques effectuées dans les budgets de la santé et du social.

Kelly Rivière et Blandine Pelissier

Théâtre de

L’Oiseau-Mouche

Roubaix

Inédit, première lecture française

 

Mise en espace : Olivier Werner

Avec : Noémie Gantier

Traduction : Kelly Rivière 

et Blandine Pelissier 

 

Bourses de traduction, 

Maison Antoine Vitez

et Goethe Institut

Théâtre de

L’Oiseau-Mouche

Roubaix

Mise en scène : Arnaud Anckaert

Traduction : Sarah Vermande

Avec : Mounya Boudiaf, 

Maxime Guyon, Pauline Jambet, Antoine Lemaire et Benjamin Collier (musique live).

 

Coproduction : 

Comédie de Béthune, 

CDN Hauts de France / 

Le Théâtre de Rungis (94)

—  Buffet —

21h —

Spectacle

Revolt. She said. Revolt Again.

D'Alice Birch

Revolt. She said. Revolt Again. est une pièce mosaïque, une pièce manifeste sur les femmes et les hommes du 21e siècle. Contrairement à ce qui est convenu, REVOLT n’incite pas à parler, n’incite pas à travailler, n’incite pas à se marier ni à se reproduire. Mais incite à révolutionner et à penser nos relations intimes, professionnelles et politiques dans un monde globalisé.

Drôle, surprenant et musical jusqu’à la cacophonie, le spectacle est aussi un concert-live. Dans une série de « short-cuts », les rapports de force habituels sont inversés. Ce sont des situations qui tiennent à la fois du constat et de la dissection. Un théâtre anatomique et politique où l’on observe au microscope les rapports hommes / femmes. Un puzzle de microfictions d’un radicalisme non dénué d’humour... Une tentative révolutionnaire face à l’incompréhension du monde.